head
michka
polaroid
blade
karen stewart
pierre tweed
various
foot
Abysstate revient : n'en déplaise à certains, le trou creusé par le label monégasque ne restera pas exempt de tout cercueil... l'épitaphe «.sabordage.», c'était gênant mais bien moins - musicalement parlant - que les acouphènes et les relents de merde auxquels mes tympans ont droit quotidiennement.

Au pire, le studio/label fondé en 1996 aura droit à un enterrement de première classe et; entre temps, vous reprendrez bien quelques bon vieux glaviaux gras et charnus pour agrémenter l'insipide soupe qu'on vous sert.

Byron pour Abysstate.
 
contact...
© monte-carlo concept.